jeudi 19 octobre 2017

Un livre a posséder

13,99 €

« Vous êtes fous de leur faire avaler ça ! » est le titre évocateur du livre que Morgane Kergoat vient de publier aux éditions Flammarion. L'auteure Kergoat entend alerter les propriétaires d'animaux domestiques sur les dangers qu'ils font courir à leurs bêtes en les nourrissant à la va-vite. Notamment quand votre chien vient quémander les restes lors d'un déjeuner du dimanche ou encore lors d'un repas de fêtes.
"C'est bien simple, une demi-tablette de chocolat noir ou une grappe de raisin peut tuer un chien de 10-15 kilos : teckel, caniche, bouledogue, etc." explique la journaliste.

Spécialisée dans le domaine animalier, la jeune femme a étudié l'alimentation animale sous toutes ces coutures : des croquettes industrielles, aux petites friandises en passant par les rations faites maisons, Morgane Kergoat nous explique quelles sont les bonnes habitudes à prendre. 
C'est le guide indispensable pour tous ceux qui veulent bien alimenter leurs animaux de compagnie.
 
Nous n’avons pas le monopole de la malbouffe, nos animaux sont également concernés ! Chiens et chats ont aussi, par notre faute, des mauvaises habitudes alimentaires qu’il faut combattre. En s’appuyant sur de nombreux exemples, ce livre nous explique quels sont les aliments à privilégier ou à éviter pour ne pas risquer chez eux le surpoids, voire l’obésité (et autres pathologies associées). Qu’en est-il de la nourriture industrielle ? Spécialement élaborés pour nos animaux, ces aliments comblent-ils tous leurs besoins ? L’affaire n’est pas si simple. Quelle marque choisir ? Quelles croquettes pour quel chat ? D'ailleurs vaut-il mieux donner des croquettes ou de la pâtée ? Quel « parfum » ? Et surtout, qu’y a-t-il vraiment dans ces aliments industriels (quelle viande, de quelle qualité, comment lire l’étiquette) ? Après avoir étudié toutes les possibilités qui s’offrent à nous, ce livre nous donne un verdict clair, des conseils pratiques et des cas concrets, et même certaines recettes approuvées par des vétérinaires.
 




Aucun commentaire:

Publier un commentaire