vendredi 18 novembre 2016

L'alimentation en question

 
La FBM a développé une nourriture "solidaire"
Ou la suralimentation, car de nos jours, nombre de chiens reçoivent trop à manger. Donnez à votre animal ce dont il a besoin, ni plus, ni moins. Achetez la nourriture adéquate, pesez-la correctement et suivez les conseils du vétérinaire. Rien de très compliqué, car il existe à l’heure actuelle une impressionnante offre qualitative, adaptée à la taille du chien, parfois même à sa race, à ses habitudes de vie et bien sûr à son âge. Ne prenez surtout aucun risque si vous avez un chiot et optez toujours pour des aliments conçus spécifiquement pour les chiots.

 Si vous remplissez en permanence la gamelle de votre animal, votre chien deviendra très probablement obèse. Vous pouvez bien entendu lui donner de temps à autre un biscuit ou un autre snack en guise de récompense, mais n’exagérez pas et souvenez-vous-en si vous désirez en donner d’autres. Mieux vaut nourrir votre chien 2 fois par jour – matin et soir.  Il est également important de faire manger le chien après que la famille ait terminé son repas – vu sa position dans le bas de la hiérarchie, le chien mange en dernier. Non, il n’est pas à plaindre, cela permet juste de clarifier les choses.
Sèche ou humide ?


Quel que soit l’âge de votre animal, privilégiez toujours une nourriture de qualité. L’offre est vaste, vous aurez besoin de moins grandes quantités et les aliments de qualité contiennent tout ce dont votre animal a besoin. Au bout du compte, cela revient même moins cher.
En optant pour des croquettes, vous combattez aussi automatiquement le tartre. Vous pouvez également lui donner des aliments en boîte d’une bonne marque ou les mélanger avec de la nourriture sèche de qualité, mais votre chien risque de faire davantage la fine bouche. De plus, les boîtes sont assez chères et contiennent beaucoup d’eau. Et lorsqu’une boîte est ouverte, elle se conserve un bref moment au réfrigérateur, tout en y dégageant son odeur caractéristique. En ce sens, la nourriture sèche est plus facile : elle se conserve longtemps et ne transmet pas d’odeur à vos aliments. Veillez toutefois à la conserver au sec pour qu’elle conserve son caractère croquant.

Des petits plats maison ?

 
Vous pouvez également préparer vous-même les repas de votre chien. Cependant, pour bien le faire, vous devez pour ainsi dire cuisiner séparément pour votre animal, sinon il lui manquera certains éléments. Sachez quand même qu’un chien ne se nourrit pas de restes de repas et ne lui donnez jamais un os issu de vos repas. Il pourrait s’effriter et même parfois mettre la vie de votre animal en danger.

Conclusion ? De nos jours, les aliments pour chien prêts à l’emploi sont parfaitement étudiés. Profitez-en !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire